Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2019

Prix Nobel de Physique 2019 : Cosmologie et exoplanètes

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/10/08/le-nob...

03/10/2019

DM2 : diffusion + analyses docs Réf non gal

- DM diffusion (DM2_diffusion.pdf)

- Analyses doc (au programme de PC) :
Marées (DM2_Meca_chap2_ADmarees.pdf)
Vents (DM2_Meca_chap2_ADvent.pdf)

- Lecture facultative : texte complémentaire sur vents et Coriolis (DM2_Meca_chap2_ADvent2.pdf)

20/09/2019

Interro 1 : énoncé et corrigé

- Enoncé (Interro1_revisionsmeca_Rnongal_véhicule.pdf)

- Corrigé (Interro1_revisionsmeca_Rnongal_vehicule_corr.pdf)

DM1 : énoncé et correction

- méca PCSI + Réf non gal (DM1_Rnongal.pdf)

- Corrigés :
CCP TSI 2013 CCP_TSI_2013_suspension.pdf
CCP TSI 2007 CCP_TSI_2007_Rnongal.pdf

01/08/2019

VACANCES d'été

 

 

 

 

 

13/10/2018

Rapport CCP PC 2018

- Rapport épreuve orale (Rapport_oralCCP_PC2018.pdf), je vous invite vivement à le lire.
Un extrait ci-dessous :
Ces moyennes cachent cependant des écarts assez importants entre les bons candidats et les candidats moyens qui ont rencontré plus de difficultés, avant tout par manque de maîtrise du cours. Parmi les remarques d’ordre général, il convient de noter que l’utilisation de l’outil
mathématique ne s’est pas améliorée : des notions élémentaires telles que projections de vecteurs,
résolutions d’équations différentielles linéaires ne sont plus maitrisées par de nombreux candidats. Une
mauvaise utilisation des complexes, une méconnaissance des opérateurs en coordonnées cartésiennes,
une division par un vecteur, une intégration réduite à une simple multiplication par la variable
d’intégration figurent également parmi les erreurs régulièrement rencontrées.
Le réflexe de validation (vérification des unités ou de l’homogénéité des formules) est peu
présent.
Pour les sujets type résolution de problème, les candidats rencontrent des difficultés pour
démarrer. Ils cherchent à appliquer des recettes toutes faites (type TD classiques) et ne réfléchissent pas à
la physique du problème. Ils s’aventurent souvent, de ce fait, dans des calculs trop compliqués. Rappelons
que l’objet de cet exercice n’est pas de démontrer les résultats du cours, mais d’utiliser directement ces
résultats. C’est la modélisation et la démarche de résolution qui sont évaluées.

Bref, pour bien réussir les CCP, vous savez ce qu'il vous reste à faire

- Rapport épreuve écrite (Rapport_ecritCCP_PC2018.pdf)

22/05/2018

Rapports oraux

Voici les rapports d'oraux CCP, Centrale et Mines. A lire pour connaître les modalités des épreuves orales de ces concours, ainsi que les conseils aux candidats et les erreurs fréquemment commises et à éviter le jour J.

- Rapport oral de physique CCP (Rapport_oralCCP_PC2017.pdf)
- Rapport TP de physique CCP (Rapport_TPPhysique_2017.pdf)

- Rapport oral Centrale (rapportCentrale2017.pdf)
oraux de physique : page 90 (page 24 partie admission)
TP de phusique : page 108 (page 42 partie admission)

- Rapport Mines-Ponts (Rapport_MPonts_2017.pdf)
oral de physique : page 41
TP : page 56

- Notice Mines-Telecom (notice_MinesTelecom_2018.pdf)
déroulement oral de physique : page 11

03/10/2017

Nobels de physique 2017

- Suite à la détection des ondes gravitationnelles par LIGO (et plus récemment VIRGO le détecteur européen) :
https://www.nobelprize.org/nobel_prizes/physics/laureates...

- Un mot sur la récente détection conjointe des détecteurs européen et américains : GW170814_press_release_fr.pdf

11/02/2016

Première détection d'ondes gravitationnelles !!

Les collaborations LIGO (US) et VIRGO (Europe : France - Italie surtout) ont détecté les premières ondes gravitationnelles. Elles ont été émises lors de la fusion d'un système de deux trous noirs de 30 masses solaires, d'environ 150 km de diamètre, se tournant autour avec une vitesse de l'ordre de la vitesse de la lumière (à vérifier dans les liens ci-dessous, mais il me semble..)

L'instrument qui les a détectées a mesuré une variation de longueur de l'ordre d'un milliardième de la taille d'un atome... c'est plutôt précis ! C'est un interféromètre de Michelson dont les bras sont de l'ordre du km de long (contre 10 cm en TP d'optique).

Pour voir le signal détecté, regardez la vidéo ci-dessous à partir de 20min51sec.

http://webcast.in2p3.fr/videos-point_sur_les_recherches_d...

Le signal a duré 0.2s, et a été détecté avec 7ms (je crois) de décalage entre les deux instruments de LIGO (distants de 3000 km de distance aux US). L'instrument VIRGO n'était pas en fonctionnement, donc le "pointage" astronomique des deux trous noirs est très flou : une zone de 600 degré² dans le ciel (environ 1% du ciel, je crois). Bref : on ne sait pas trop d'où ça vient. Avec Virgo, l'identification de la zone du ciel où se situe la source aurait été 100 fois plus précise.

En transformant le signal optique (=sortie de l'instrument) en signal électrique puis en son, on peut même "entendre" l'onde gravitationnelle, car la gamme de fréquence est de qq 10 - 100 Hz ! Bon, cette transformation en son ne signifie rien du tout, mais c'est amusant quand même.

Ci-joint une copie d'écran du signal : LIGO_VIRGO.png